Action GTT

45,67 €
+2.72%
20/9/2017 12:56:51
GTT
GTT Mars, Technology for LPG vessels

GTT MARS, la technologie pour les navires transportant du GPL

DESCRIPTION GENERALE

GTT MARS (TM) est spécifiquement conçue pour le transport de GPL. Elle est adaptée à une température allant de -55°C à 0°C.

Cette solution est basée sur un concept de membrane unique. L’isolation s’adapte à la coque interne du navire, qui prend alors le rôle de barrière secondaire et supporte la barrière primaire.
Cette barrière primaire est composée d’acier inoxydable corrugué. 

GTT Mars TM CCS design
GTT MARS (TM) Design du CCS 

LES AVANTAGES

Optimisation de l'espace de stockage

GTT MARS (TM) épouse la forme de la coque, ce qui permet à la fois de transporter plus de GPL que les solutions autoporteuses et de réduire le poids du navire. La solution s’adapte à toutes les formes et à toutes les tailles de navires.

Le poids d’un navire de 84 000 m3 équipé de cuves autoporteuses est de 19 000 tonnes, contre 18 000 tonnes pour un même bateau équipé de GTT MARSTM. Ce gain de poids permet une augmentation de la capacité de chargement : les 1 000 tonnes d’acier économisées peuvent se transformer en 2 000 m3 de cargaison supplémentaires.

 

Sécurité et fiabilité 

La membrane primaire, en contact avec le chargement, est de forme corruguée. Les ondes (ou nœuds), situés à chaque intersection, sont conçus pour pouvoir se déformer et se déplier totalement sans céder, en cas d’événement externe.

 

GTT Mars primary membrane

Membrane primaire GTT

GTT considère les risques de construction lors de la conception de la technologie à membrane.

GTT, DNV GL et l’Université de Technologie de Hambourg (TUHH) ont testé, à une échelle 1:1, le comportement de la membrane primaire en cas de collision avec le bulbe d’un autre navire. Les corrugations se sont entièrement dépliées sans rupture ni perte d’étanchéité.
Le comportement de la membrane primaire a également été testé sous conditions cryogénique, produisant les mêmes résultats que le test à grande échelle.

 

Opérations de chargement simplifiées

  • Consommation de deux fois moins d’énergie, et donc de GPL, pour refroidir la cuve
  • Durée d’opération réduite significativement : 3 à 4 heures pour la technologie à membrane contre 20 heures pour une cuve autoporteuse
  • Chargement possible sans refroidissement préalable de la cuve
  • Réduction du temps d’immobilisation du navire à quai

 

+2 000m3 de capacité de chargement pour un VLGC (Very Large Gas Carrier) de 84 000 m3
17h en moins par opération de mise en froid
50 ans d’expérience en solution à membrane 
 
 

GTT MARS - Vidéo