Action GTT

44,30 €
-0.06%
20/novembre/2017 16:16:46
GTT
Header Mark III

Les technologies Mark III

DESIGN ORIGINAL DU SYSTEME MARK III

Mark III scheme

ACIER INOXYDABLE PRIMAIRE

La membrane primaire, ondulée, est réalisée en acier inoxydable 304L d’épaisseur 1,2 mm. Elle contient la cargaison GNL et est directement supportée par le système d’isolation auquel elle est fixée. Les dimensions standards des tôles ondulées sont de 3 m x 1 m.

Cette membrane est ondulée pour créer des ondes. Les nœuds se situent aux intersections entre les ondulations (grandes et petites).

Mark III corrugations
Membrane ondulée Mark III en acier inoxydable

MEMBRANE SECONDAIRE

La membrane secondaire est constituée d’un matériau composite stratifié : une feuille d’aluminium entre deux couches de fibres de verre et de résine, le triplex. Elle est intégrée aux panneaux isolants préfabriqués, entre les deux épaisseurs d’isolation.

ISOLATION

L’isolation est assurée par des panneaux préfabriqués en mousse de polyuréthane renforcée capables de supporter les efforts dus à la cargaison. Elle est composée de deux couches, primaire et secondaire, entre lesquelles est insérée la membrane secondaire. Les dimensions standards des panneaux sont de 3 m x 1 m. L’épaisseur totale de l’isolant est de 270 mm. Les panneaux sont fixés à la coque interne du navire au moyen de cordons de mastic qui répondent à un double objectif : l’ancrage de l’isolation et la répartition uniforme des chargements.

Mark III layers
Panneau préfabriqué de Mark III

ATOUTS CONCURRENTIELS

Fiabilité
La technologie de membrane ondulée, constamment optimisée depuis 1967, a été approuvée par tous les principaux organismes de classification. Elle bénéficie de près de 50 ans de retour d’expérience en mer.

Sécurité
Les deux espaces d’isolation indépendants sont balayés à l’azote de façon continue. L’intégrité des deux membranes est garantie par un contrôle permanent de détection d’hydrocarbures dans l’azote.

Le concept "zéro contraintes"
L’utilisation d’ondulations orthogonales permet à la membrane de compenser les contraintes thermiques et mécaniques issues des déflections de la coque, afin de limiter les efforts dans les matériaux et assurer une longue durée de vie à la membrane.

Faible efforts d'angles
En raison des faibles efforts dans la membrane primaire, des dièdres en mousse préfabriqués peuvent être utilisés pour ancrer la membrane à la coque, minimisant ainsi les flux thermiques.

Haute résistance
Le renforcement par fibres de verre de la mousse de polyuréthane confère aux panneaux des propriétés mécaniques élevées. La densité de la mousse (130 kg/m3), combinée au contreplaqué recouvrant les deux côtés des panneaux – pour une répartition uniforme des efforts – permettent à l’isolation de résister aux fortes pressions d’impact et d’absorber l’énergie résultant des mouvements de la cargaison.

Compacité
La faible conductivité thermique de la mousse et des angles se traduit par une isolation peu épaisse, maximisant ainsi la capacité d’emport à dimensions de navire données.

Concept modulaire
Ce système modulaire nécessite des composants préfabriqués standards pouvant s’adapter à n’importe quelle forme et volume de cuve. Ces éléments préfabriqués sont conçus pour être produits à grande échelle et faciliter leur assemblage.

DES EVOLUTIONS POUR DES TAUX DE BOIL-OFF PLUS FAIBLES : MARK III FLEX

Pour réduire au maximum le taux d’évaporation de la cargaison, la couche d’isolation peut être épaissie à 400 mm sans :

  • Changer la densité de la mousse (130kg/m3)
  • Changer l’épaisseur de l’espace d’isolation primaire

Par conséquent, avec une mousse d’une densité standard et une épaisseur totale de 400 mm, un taux d’évaporation de 0.085 % Vol/jour peut désormais être proposé (utilisant les mousses nouvelles générations).

GTT Concept Mark Flex Low BOR
Concept Mark Flex low BOR

RESISTANCE ACCRUE : MARK III FLEX HD

Pour répondre aux exigences des systèmes confrontés à des ballottements de charges toujours plus élevés, la densité de la mousse peut être augmentée jusqu'à 210 kg/m3 (par ajout de fibres de verre), ce qui pourrait accroître jusqu'à plus de deux fois sa résistance en compression.

Des densités intermédiaires sont disponibles, selon l’intensité du ballottement calculé.

Ces renforcements peuvent être adaptés aux exigences du propriétaire du navire.

La résistance des joints collés est augmentée par l’utilisation de colles polyuréthanes et l’application des dernières techniques de collage.

Mark Flex HD concept
Concept Mark Flex HD

PROGRAMME DE QUALIFICATION

Ces évolutions (Mark III Flex et Mark III Flex HD) ont été validées par des organismes de classification (approbation générale), suite au dépôt d’un dossier de justification complet (calculs, tests, maquettes d’essai cryogéniques en taille réelle).

      

Mark III - Film

Mark III Flex - Film